La Cave de David - 78 rue Piervenne - 5590 Ciney

Cahors

Château Latuc

De la Belgique à Cahors… une longue histoire !

 

A l'âge de quatorze ans, Jean-François reçut d'un ami de la famille, une bouteille d'un vin prestigieux.  Ce cadeau particulier fit naître chez ce taminois une véritable passion pour le vin.  De dégustations en visites de vignobles, sa culture œnophile ne cessa de se développer.

 

Après avoir obtenu son diplôme d'ingénieur à la Faculté des Sciences Agronomiques de Gembloux, il décida, avec son épouse Geneviève, également ingénieur agronome, de suivre une formation complémentaire en viticulture et œnologie. 

Cela les rapprocherait un peu du rêve qui les habitait : cultiver la vigne et élaborer leur propre vin.

 

Ils choisirent donc l'Alsace pour parfaire leurs connaissances en viticulture et acquérir la pratique du métier de vigneron.  Pour les premières vendanges du couple résonnaient les noms de Perrières, Bousselot, Rue de Chaux, mais aussi, Vougeot les Cras et Chambolle-Musigny les Noirots.  C’est en effet à Nuits-Saint-Georges, chez François et Christine Legros, que Jean-François et Geneviève réalisèrent leur stage ‘Vendanges’.  

Pour suivre, Jean-François travailla plus de 6 ans chez un vigneron de la région de Colmar, d'abord en tant qu'ouvrier puis en tant que chef d'équipe et caviste.  Tandis que Geneviève ne cessa d'aider des amis vignerons du beau village de Gueberschwihr où naquirent leurs deux enfants. 

 

Mais ce n'est pas en Alsace, où les rares vignobles à la vente sont hors de prix, qu'ils auraient pu s'installer à leur compte.  Ils entreprirent donc de prospecter dans toutes les régions viticoles françaises accessibles au budget familial.

 

C'est au cours de l'année 2000 qu'ils eurent le coup de foudre pour une exploitation viticole de la région de Cahors: Château Latuc.  Ce joli domaine, niché sur un plateau dominant la vallée du Lot, au cœur d'une nature généreuse, concrétisait leur rêve de toujours.

 

Il compte maintenant 17 ha de vignes plantées sur un terroir au potentiel des plus prometteurs.  L'ancien propriétaire, animé de la même passion qu'eux, avait déjà réussi de beaux millésimes reconnus par les guides Hachette et Hugh Johnson.  Enfin ils allaient pouvoir travailler avec amour cette belle Nature pour qu'elle leur donne le meilleur…